Professeurs de français en Flandre

État des lieux de l’enseignement du français

Date de soumission : 29/10/2015

1. L’ASSOCIATION DES PROFESSEURS DE FRANÇAIS
Oui
(Note: ceci concerne uniquement la Flandre. En Wallonie, il existe l'ABPF, membre de la commission de français langue maternelle
Tableau association
Nom de l’associationEffectifsAffiliation FIPF
Belgische vereniging van leraren Frans van de Vlaamse gemeenschap BVLFvzw513Oui

Précisez la proportion d’enseignants membres de votre association par niveau d’enseignement * :

0%
2%
98%
1.2. L’association et son environnement institutionnel national et international
Oui
divers
1.3 Rapports internationaux
Oui
français, anglais, allemand
Oui : il existe des accords de coopérations
De France
Le projet Formacom, le concours Haïku, La semaine du cinéma français, formaprim, des formations pour profs de français allemands …
Non
L’association, non, mais il y a des membres qui travaillent avec l’AUF.
Oui
Alliance française de la Flandre orientale
Formations, cours de français, soirées théâtrales, conférences-débats, formations et examens DELF - DALF
?
2. L’ENSEIGNEMENT DES LANGUES ET DU FRANCAIS
LVE 1 (préciser)LVE 2 (préciser)LVE 3 (préciser)LVE 4 (préciser)Commentaires
PrimaireFRLe FLE est LV1 obligatoire
secondaireFRAnglaisAllemand/EspagnolLe français et l'anglais sont LVE1, à base d'égalité.
SupérieurFR/anglaisAnglais/FrançaisAllemand espagnolAllemand espagnol, russe, choinois …
LVE 1 (préciser)LVE 2 (préciser)LVE 3 (préciser)LVE 4 (préciser)Commentaires
Primaire
secondaire100%100%25%
SupérieurPas de chiffres
2.3. Effectifs des apprenants de français*
PréscolairePrimaire (école de base)Secondaire
?140300420685
à partir de la 3° ou 5° année du primaire (8 ou 10 ans)
primaire : 2 ½ heures / semaine, secondaire : de 2 à 5 heures/semaine.
3. L’ENSEIGNEMENT EN FRANCAIS (le cas échéant)*
3.1. Effectifs des apprenants
3.1.1. Enseignement public
PréscolairePrimaire (école de base)Secondaire
3.1.2. Enseignement privé
PréscolairePrimaire (école de base)Secondaire
3.2. Si le français n’est pas la seule langue d’alphabétisation puis d’enseignement
Autre langue 1 (préciser)Autre langue 2 (préciser)Autre langue 3 (préciser)Commentaires
Primaire
secondaire
Supérieur
Non
3.5. Établissements où l’enseignement se fait majoritairement en français
3.5.1. Établissements nationaux
DésignationCycles (niveaux)Nombre d’élèves
Nombre total d’apprenants
PréscolairePrimaireSecondaire
3.5.2. Cursus professionnels en français  (à extraire du total mentionné ci-dessus en précisant leur objet : hôtellerie, tourisme…)
Intitulé du certificatEffectif
3.5.3. S’il existe un enseignement de type « écoles bilingues »
3.5.3.1. Quel est l’effectif concerné par niveau ?
NiveauNombre d’heures/semaineEffectif
3.5.3.2 Quelles sont les DNL (disciplines non linguistiques) proposées en français ?
NiveauNombre d’heures/semaineEffectif
3.6. Établissements français
PrimaireSecondaireSupérieur
3.7. Autres établissements internationaux (en dehors des établissements homologués par la France)
DésignationStatut (public, privé, étranger)Nombre d’élèves
4. PROGRAMMES et CONTENUS
Oui
2010
4.3. Les objectifs des programmes vous paraissent-ils :
Oui
Oui
Oui
Oui : Francophonie, tous les pays francophones - auteurs francophones
Dans une mesure restreinte
? Oui, dans un proportion augmentante
cfr sitographie dans les programmes ; ressources dans Klascement (www.klascement.be) et www.delathoogvoortalen.be
5. LES PROFESSEURS DE FRANÇAIS*
5.1. Nombre
PrimaireSecondaireSupérieur
invérifiable invérifiable invérifiable
+/- 6000
0
Non
histoire, latin, économie, …. Beaucoup de possibilités.
Oui
Auteur, traducteur, restaurateur, guide, libraire …
Oui
Médian : 2 830 (brut)
Secondaire collège début 2116,44 - fin 3602,01
Secondaire : lycée début 2590,31 – fin 4567,74
5.5. La formation des professeurs
instituteur ou niveau collège : haute école, niveau lycée : formation universitaire
pour ceux qui travaillent au niveau lycée ou supérieur
Le concours n’existe pas. Quand il y a vacature, lécole engage en après quelques années (3 ou plus) on peut être nommé titulaire.
Oui
Oui
Oui
Journées de formation ; projet Formacom : formation de 3 ans, …
Formaprim
Formacom
Thèmes de la journée de formation : les TICe, la littérature, l’évaluation, pratiques de classe, multimédias, films, ….
La formation formacom = 3 ans – entre 15 et 30 participants
Journée d’étude (annuelle) : 300 – 400 participants.
Oui
Tableau départements francais
DésignationEffectifs année 1Année 2Année 3Année 4 et +
infos nos disponiblesChiffres effectifs non disponiblesChiffres effectifs non disponiblesChiffres effectifs non disponiblesChiffres effectifs non disponibles
infos nos disponiblesChiffres effectifs non disponiblesChiffres effectifs non disponiblesChiffres effectifs non disponiblesChiffres effectifs non disponibles
infos nos disponiblesChiffres effectifs non disponiblesChiffres effectifs non disponiblesChiffres effectifs non disponiblesChiffres effectifs non disponibles
Oui
Tableau instituts formation
DésignationEffectifs année 1Année 2Année 3Année 4 et +
Bachelier en langue et littératureChiffres effectifs non disponiblesChiffres effectifs non disponiblesChiffres effectifs non disponiblesChiffres effectifs non disponibles
Master en langue et littératureChiffres effectifs non disponiblesChiffres effectifs non disponiblesChiffres effectifs non disponiblesChiffres effectifs non disponibles
Non
6. VALEURS VEHICULEES
Culturelle
Économique
Démocratique
Autres
7. MOTIVATION
Amour du français
Utilité professionnelle
Proximité de la France et de la Wallonie
Bilinguisme du pays
Matière obligatoire
Utilité économique : lors de la recherche d’emploi
8. EVOLUTIONS PREVISIBLES POUR L’ENSEIGNEMENT DU FRANÇAIS
stabilité
9. EVOLUTIONS SOUHAITEES
Maintenir la stabilité
10. TEMOIGNAGES SUR LES CONDITIONS D’ENSEIGNEMENT
Le français, en Flandre, est première langue étrangère. Elle est importante parce qu’elle nous permet de bonnes relations avec nos compatriotes. Malheureusement, par beaucoup d’élèves cette langue est considérée comme une obligation.
Politiquement et culturellement, l’enseignement du français reste un sujet délicat.